Menu

20 septembre 2015

The 20th in America : Prisonnier numéro 882, vous êtes condamnez à perpétuité à Alcatraz



« L’accusé a été reconnu coupable de haute trahison. Il est condamné à perpétuité sur la prison d’Alcatraz ».

Le verdict a été rendu. Vous embarquez sur le navire pour le dernier voyage de votre vie.



Vous regardez derrière vous. La ville de San Francisco s’étend devant vos yeux.




Vous voyez une dernière fois les hauts building, la coït tower et les rues ultra pentues de la ville.




Face à vous, votre avenir. Un sombre avenir dans la pire prison des États-Unis.





Au loin, le Golden Gate Bridge où s'envolent vos derniers espoirs.





A l’arrivée, vous êtes prévenus : personne ne viendra vous aider sous peine de vous rejoindre.






Vous montez vers votre nouvelle demeure. Autour de vous, des rangées de cellules sur 3 étages.

 






On vous amène à la votre : un lit, une tablette et des toilettes à garder propre.
Aucune fenêtre face à vous, juste la luminosité qui passe avec des fenêtres en hauteur.
Et vos voisins…. Un ronfle, l’autre chante toute la journée, le dernier crie dans sa folie.


 
Une mini prisonnière (Mlle S)

Vous avez quand même deux choix :

-      -  Vous rentrez dans le rang et vous aurez le droit à certains avantages : emprunter un livre à la bibliothèque, jouer de la musique, faire du tricot (!) ou de la peinture.

La bibliothèque contenait quand même près de 10 000 ouvrages mais aucun avec des des récits d'évasion ou de cambriolage.



Il y avait aussi la radio (d'où le casque).


-      -  Vous continuez à jouer les terribles et on vous envoie au confinement.

Un jour, d’autres prisonniers cherchent à s’évader. Ils s’emparent de l’arme d’un gardien en écartant les barreaux de la galerie des armes à l’aide d’un outil pour les toilettes.
Ils prennent d’autres gardiens en otages.

La galerie des armes était le seul endroit où les gardiens étaient armés (en hauteur).


Vous les entendez en exécuter certains. Vous êtes sûrs qu’aucun prisonnier n’en sortira vivant. Vous vous cachez sous votre couchette.
Pendant trois jours, la prison va être bombardée et les auteurs du crime n’y survivront pas.




La vie reprend son cour.
Vous mangez à la cantine au milieu des tous les prisonniers. Mais personne n’ose se rebeller : la salle est remplie de gaz lacrymogène.

L'emplacement des couteaux est peint en noir pour rapidement remarquer s'il en manque un.


Les distributeurs de gaz lacrymogène.

Des copains célèbres.


De temps en temps, vous allez jouer au baseball ou au solitaire dans la « cours de récréation ».






Un jour, vous entendez un gardien crier : la tête d’un détenu est tombée quand il a voulu le réveiller ! Ils sont trois à s'être évadés. Il s’agit en fait de têtes de mannequins en papier mâché avec de vrais cheveux ! Les prisonniers sont passés par la bouche d’aération et ont rejoint la baie. On ne les rattrapera jamais : sont-ils vivant ? Ont-ils réussi à rejoindre la côte ? On ne le sera jamais !
 







Les gardiens, les « cravates rouges » vivent aussi sur l’île. Ils ont leur maison, leur jardin. Il parait même qu’ils ne ferment jamais leur porte tellement ils sont sûrs de leur tranquillité.

L'uniforme des gardiens

Les 4 directeurs de la prison qui se sont succédés.

La maison du directeur.



Le phare de l'île.
Les jardins des gardiens.




Et puis un jour de 1963, on nous annonce qu’on va partir : la prison ferme ! Elle revient à trop cher et n’a jamais fonctionné à plein régime.



Une fois sorti, vous apprendrez que les Indiens ont occupé le rocher pendant 19 mois (1969-1971). Ils veulent que le gouvernement leur vende l’île contre des perles et des chiffons comme l’île de Manhattan avait autrefois été achetée. Ils seront évacués par l’armée mais des traces de cette occupation sont encore visible.





Finalement en 1973, l’île est ouverte au publique et vous, pour votre bonne conduite, vous êtes relâché de prison !

Vous pouvez maintenant reprendre votre envol.


Cet article participe au défi blog « The 20th in America » initié par Laetitia de French Fries and Apple Pie et Isabelle du blog FromSide2Side dont le thème du mois était "les musées".
Alcatraz est un musée/parc national.




8 commentaires:

  1. Joli article! J'aime bien cette façon de raconter :)

    RépondreSupprimer
  2. Super article, on s'y croirait! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Alcatraz, visite incontournable, vous avez eu un temps sublime :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'était légèrement voilé au départ mais très vite on a finit en manches courtes ! (et oui à SF !)

      Supprimer
  4. Sympa cet article! C'est bien de nous partager tout ça. Je n'ai pas svt le temps de voir tous les articles du blog. Continue à nous partager tout ça. Biz
    Flo

    RépondreSupprimer