Menu

08 juin 2017

Un anniversaire Super-Héros pour les filles et les garçons

La semaine dernière, nous avons fêté les 4 ans de Mlle S avec ses copains.
Nous les avons célébrés en même temps que les 4 ans de son copain T et les 2 ans de la petite sœur de T.

Il nous fallait donc un thème qui convienne aussi bien aux filles qu'aux garçons. Et quoi de mieux que les super-héros  pour ma princesse guerrière ?

Comme à chaque fois, les frères et sœurs ainsi que les parents des enfants invités étaient présents. Nous avons donc organisé l'anniversaire dans un parc où nous avons préparé un "camp d'entrainement pour Super-Héros".

Les enfants avaient différentes épreuves à réaliser avant de devenir de vrais Super-Héros.
Chacun a reçu une feuille avec le programme  des exercices :



Voici les différents épreuves :

Les enfants devaient décorer leur déguisement avec des stickers.

Ils devaient lancer une balle dans les différents trous.

Ils devaient passer à travers la toile de Spiderman

Ils devaient exercer leur souffle tel Superman

Ils devaient soulever le marteau de Thor



Enfin ils devaient se faire prendre en photo survolant la ville




Puis il y a eu la piñata :



Et pour se restaurer, nous avions préparé chacune une salade, un gâteau et nous avons acheté des pizzas car l'anniversaire avait lieu de 11h à 14h.

On avait aussi acheter des fruits et des chips


Mon gâteau

Celui de ma copine A

Les enfants soufflent leurs bougies


Comme pour un anniversaire américain, nous avons ouvert les cadeaux à la maison car il fallait séparer les cadeaux en 3 mais surtout près de la moitié des gens enchainaient avec un 2ème anniversaire !

Mlle S a été très gâtée !


Nous avons passé un très bon moment et je pense que les enfants aussi.
Pour l'an prochain, Mlle E voudra un thème plus "princesse". On verra d'ici là !


(Merci à Cécile pour la plupart des photos)

04 juin 2017

A l'assaut du Mount Diablo : camping, randonnée et observation des étoiles

Le temps passe et je ne vous ai toujours pas raconté notre super week-end de camping à Mount Diablo.

Je commence donc avec le 1er jour.
Nous sommes partis le samedi matin pour le Mount Diablo : il s'agit d'un State parc situé à l'Est de San Francisco. Son plus haut pic culmine à 1 173 mètres.

C'est donc par une petite route de montagne que nous avons accédé au camping où nous allions passer la nuit.

Une fois la tente installée, nous avons décidé de grimper jusqu'au sommet.



La promenade nous paraissait courte vu qu'il n'y a que 1,6 miles (soit 2,6 km) entre le camping et le sommet. C'était sans compter sur le déniveler et la chaleur : nous avons mis presque 2h à grimper ! Heureusement que la vue était belle.


Au début le chemin est ombragé et heureusement vu la chaleur


On doit grimper plus haut que les antennes au fond.
 
Vue sur la baie


Au sommet, se trouve un "phare" qui servait de repère aux aviateurs. On a aussi une très belle vue : on voit bien San Francisco et par temps très clair, on peut voir jusqu'au half dome de Yosemite !

Le phare est aujourd'hui un visitor center



On devine San Francisco tout au fond

Et la descente au milieu des plantes


De retour au camping (là encore ça a pris bien plus de temps que prévu), nous avons pris une douche pour nous rafraichir : dur de randonner par plus de 30°C.
Il faisait encore chaud mais nous avons préparer le barbecue pour le soir.

Il y a toujours des barbecues aux emplacements de camping

Notre repas a été très simple : saucisses et pommes de terre cuite dans la braise avec un peu de salade pour le plat, banane/chocolat fondu dans la braise pour le dessert et bien entendu, marshmallows grillés pour finir !
 

C'est pas joli à prendre en photo mais c'est trop bon !

Il ne faut pas les brûler !


Nous voulions manger de bonne heure car le soir, il y avait un évènement de prévu au parc : régulièrement, des fanas d'astronomie amènent leur matériel pour permettre à tout le monde d'observer les étoiles.
Nous avons cette fois pris la voiture pour monter jusqu'au sommet.

Nous avons d'abord observer le coucher de soleil sur la baie avant de rejoindre les astronomes.



 
On voit mieux San Francisco le soir



Et toujours la fog city dans le lointain
 

Et c'est vraiment des passionnés qui nous ont montré des étoiles et planètes avec du matériel de haute compétition !
Nous avons surtout vu Jupiter avec 2 anneaux, 3 lunes et une tempête qui dure depuis plusieurs centaines d'années !

On commence par petit

Jupiter !

Ça a beaucoup plu à Mlle E. Mlle S n'a pas réussi à regarder...

Celui là était d'un belle taille mais il y avait encore plus gros !

La  baie en contrebas


Nous sommes ensuite allés coucher les filles pour qu'elles soient en forme pour la journée du lendemain et nous avons profité un peu de la soirée autour du feu avec Mr papa.


29 mai 2017

4 ans à nous épater

Samedi dernier, tu as eu 4 ans.

En 4 ans, tu en a vécu des choses : un déménagement à l'autre bout de la terre, deux langues à apprendre (français puis anglais), des hospitalisations, une allergie tenace, un nouveau climat qui te va bien, de nombreux voyages,...


D'ailleurs à 4 ans, tu as déjà tellement visité : l'Espagne, le Grand Canyon, Washington, New-York,...
Tu adores prendre l'avion car on peut regarder plein de dessin animés !

Tu es parfois difficile à cerner : par moment clown, tu sais bien te concentrer à l'école. Entre Dr Jekyll et Mr Hyde, tu peux parfois passer de l'ange au démon dès que la faim ou la fatigue se font sentir. Tu peux courir, sauter, danser, chanter et d'un coup t'effondrer car ton énergie s'est épuisée.


En ce moment, tu aimes dessiner, colorier et découper. Tu te donnes à fond quand tu veux réussir quelque chose : comme ces "monkey bars" (échelle horizontale) où tous les soirs tu t'es entrainée au parc pour réussir. Mais dès que quelque chose ne présente plus d'intérêt, on le comprend vite : c'est le cas des lignes d'écriture à l'école.

Une publication partagée par tribulation_famille_californie le


Tu es pétillante, souriante, assez solitaire mais très solidaire.
Tu es chipie, autoritaire envers ta sœur et râleuse.
Tu es charmante, charmeuse, souvent en train de chanter.
Tu es un clown, parfois timide qui ne refait jamais les mêmes bêtises.
Tu es brave mais pas téméraire. Tu es espiègle. Tu es unique.
Tu es altruiste, princesse et super-héroïne à la fois.
Tu es belle, tu es intelligente, tu es forte comme je te dis chaque soir au moment de te coucher.



Tu as 4 ans, et ça se voit !
Bon anniversaire Mlle S !


24 mai 2017

Rendre les enfants à l'aise à l'oral

Quand on arrive aux États-Unis ou qu'on voit des américains interviewés à la télé, ils semblent relativement sûrs d'eux.
Ils parlent aisément et facilement face à un publique.

C'est lié au caractère de chacun bien entendu mais ça se travaille aussi. Et on peut dire qu'ils sont plutôt forts là dessus !

Le "Small-talk" ou "Chit-chat"


Les gens vont s'adresser aux enfants dès très jeunes pour de petites conversations ("small-talk") : ça peut être à propose d'un doudou, d'un achat que l'on fait pour eux.
En attendant un bus, à la caisse, les américains sont habitués à ces "chit-chat".

Et les enfants apprennent rapidement à répondre à des inconnus tout en gardant une distance.

Ca a d'ailleurs été le 1er contact avec l'anglais pour Mlle S. Elle a vite compris qu'elle était jolie vu que les gens n'arrête pas de lui dire : "You're so cute". Et avec ça, ses 2 premiers mots en anglais : "Hello" et "Thanks".


Une publication partagée par @tribulation_famille_californie le

A l'école : les présentations à l'oral


L'école fait tout pour renforcer l'aisance à l'oral.

Depuis le début de l'année, les filles ont fait 3 assemblées devant les parents. Il s'agit de chanter avec toute sa classe devant tout le reste de l'école et tous les parents.

Mlle E nous a fait une présentation sur un monument américain lors de la semaine internationale et demain elle nous présentera son expérience lors de la science fair.

Le poster que ma puce va nous présenter demain

Présentation lors de International week : et avec un micro !

Mlle S nous a préparé une mini pièce de théâtre pour la "fête des parents" (ils ont groupé pères et mères) et elle avait également du dire une phrase lors de la semaine internationale.

Mlle E lors de la semaines internationale

Il y aura bien entendu la kermesse où toutes les classes feront un spectacle mais il s'agira pour eux d'une formalité après autant de présentations !

Dans de nombreuses preschools ("écoles" avant 5 ans), les enfants font aussi régulièrement des présentations telles que "show and share" : ils doivent amener un jouet et en parler devant toute la classe avant de le partager avec les copains pour la journée.

Et mes filles ne sont quand dans les petites classes : les présentations continuent toute la scolarité et les projets avec présentations tiennent une grande place dans les études.
Bref, tout est fait pour que les enfants puis les jeunes s'entrainent à parler à l'oral et deviennent à l'aise avec cet exercice.

23 mai 2017

Un week-end au camping : Mount Diablo State park

Lors de notre dernier road trip dans les canyons, nous avions campé à Grand Canyon et Monument Valley.
Les filles avaient adoré passer 2 nuits sous la tente et nous leur avions promis que l'on recommencerai.

Le week-end dernier, nous avons donc pris la direction de Mount Diablo, à 1h30 de route de la maison, pour un week-end au camping.

La destination nous importait peu car le but était surtout de camper.
Je voulais au départ partir le week-end prochain qui est un week-end de 3 jours ici (Memorial Day) mais tout était plein depuis près de 6 mois ! Il faut s'y prendre à l'avance ici pour camper !

J'ai donc réservé une des dernières places disponibles dans un camping pas trop loin de la maison pour profiter avec les filles.

Nous en avons profité pour explorer le state parc.
Mais j'y reviendrai !
En attendant, voici quelques photos de ce week-end qui nous a permis de décompresser :

Notre emplacement

Tout au loin dans la brume, on aperçoit San Francisco


Marshmallows grillés !





C'était un très chouette week-end et on a découvert par la même occasion un joli parc.
Maintenant les filles n'attendent plus qu'une chose : qu'on recommence !