Menu

15 février 2018

A la découverte de l'île de Maui (Hawaï) #3 : plage, plongée et marathon

Après avoir visité un peu l'île de Maui lors des 1ers jours, nous avons voulu profiter plus de la mer.

Avant de partir, nous avions réservé pour effectuer une croisière qui devait nous emmener voir les dauphins et vers un lieu de snorkeling ("plongée avec masque et tuba) splendide.
Le jour J, il y avait pas mal de vent et la mer était plutôt agitée mais le bateau est quand même parti.

On s'éloigne de Maui



On voit que le ciel n'était pas parfaitement bleu

On approche d'une autre île : Lanai


La mer n'est pas calme du tout et certains commencent à être bien malades.

Le 1er lieu pour faire du snorkeling était trop agité. Nous avons du aller plus loin pour pouvoir plonger.
Enfin arrivés, on se jette à l'eau !

Au sens littéral car il y a un toboggan pour ceux qui veulent !

Même Mlle E se jette à la l'eau

On ne doit pas s'approcher du bord pour ne pas être projeté sur les rochers.

J'ai pris une frite pour nager : ça permet de rester plus longtemps dans l'eau et de moins se fatiguer.

Au retour : un super barbecue nous attend (pour ceux qui ne sont pas malades !)

En rentrant au port, on croise des dauphins. C'est la seule photo où que j'ai réussi à prendre où on peut en apercevoir 2. Ils étaient en chasse et ne se sont pas amusés avec le bateau.
On arrive au port.



Il reste des canons qui étaient là pour la protection de l'île.

Et on peut aussi voir les ruines d'un ancien fort.

Un énorme banian ou figuier des banians

Sous l'arbre, c'est magnifique



Sur le retour du bateau, la mer était encore plus agité qu'à l'aller et plus de la moitié des passagers étaient malades. Aucun de nous n'a été malade : Mlle S a dormi, Mr papa et moi avons été nauséeux mais sans plus quand à Mlle E, une vrai fille de la mer car elle était en pleine forme !

Le lendemain, on a fait plus tranquille en allant sur plage faire du snorkeling pas très loin de l'hôtel.
Au final, on a vu autant de poissons que la veille sans que personnes ne soit malade.

Nager en amoureux

La superbe plage

Les enfants ont toujours une ceinture, même ceux qui savent nager car les vagues peuvent être traîtres.

L'après-midi, on a profité de la piscine.

On n'a pas été trop déranger par la foule !

Ma petite sirène

Le soleil est couché, il est temps d'allumer les torches.

Un ciel magnifique pour le coucher de soleil

Le dernier jour, Mr papa devait courir un marathon. Il s'est levé très tôt pour manger son plat de pâtes, à pris le bus puis a couru 42,195 km sous une forte chaleur et avec un vent de face !

Miam les pâtes à 2h30 du mat !

A l'arrivée, 4h45 (soit son pire temps) mais 129/529. C'est dire la difficulté de ce marathon !

Pour finir la journée, le symbole de Hawaï : l'arc-en-ciel.

Et enfin un magnifique coucher de soleil



Le lendemain, nous avons repris l'avion pour San Jose.
Nous avons passé une superbe semaine à Maui et nous ne rêvons plus que d'une chose : visiter les autres îles hawaïennes !

Bye Maui !


Pour retrouver nos 1ers jours de visites, cliquez ici et ici.

11 février 2018

Les hommes-sandwiches, un métier qui est bien présent aux US

Un métier existe aux US. Et on le voit pas en France : l'homme sandwich.

Quand on pense aux hommes-sandwiches, on a plus en image les photos de la dépression de années 30.

L'image de l'homme-sandwich pour moi avant de venir habiter aux US (source)


Cependant ce petit boulot existe toujours aux US.

On peut croiser des personnes qui indiquent la direction d'un magasin, d'un nouvelle immeuble en location,.... Souvent ces personnes jouent et jonglent avec le panneau comme dans un show.

Celui là c'était pas très motivé !




Et forcément comme pour tout aux US, il y a un championnat du monde de jonglage de panneau publicitaire ! Et ce dernier ne peut avoir lieu qu'à..... Las Vegas !




Une autre catégorie d'hommes-sandwiches sont les personnes déguisées.

En avril, on doit payer remplir la feuille des impôts aux US.
Si vous pensez que c'est compliqué en France, ici, la feuille est digne de la maison des fous !
C'est tellement compliqué que la plupart des personnes utilisent une application ou embauche une personne pour remplir la fiche.
Une des compagnies qui remplit ces fiches s'appelle "liberty tax". Leur symbole est donc la statue de la liberté.
Pour leur faire de la pub, des personnes sont déguisées en statue de la liberté à proximité du bureau de février à mai (pour les retardataires des impôts). Et ça, quelque soit la température extérieure. On peut donc voir des statues de la liberté avec près de 40°C.

(source)




Au final, les hommes (femmes) sandwiches sont nombreux ici et ça me surprendra toujours !

02 février 2018

A la découverte de l'île de Maui (Hawaï) #2 : la superbe "road to Hana"

Voici la suite de notre séjour sur la magnifique île de Maui. (1er article : ici)

Pour notre 3ème jour à Hawaï, nous sommes partis visiter l'autre côté de Maui et la fameuse "road to Hana". 
Il s'agit d'une route qui longe la côte pour se rendre à l'Est de l'île. Les paysages sont superbes et on a tout le temps de profiter car on ne peut pas rouler vite : il n'y a pas moins de 620 virages !

Une dernière portion de la route mène jusqu'à Kaupo mais les sites intéressant étaient fermés quand on y est allé. Nous nous sommes donc arrêté à Hana.


La route commence au niveau de la petite ville de Paia. On ne s'y arrête pas à l'aller.
Notre 1er stop se fait au niveau des Twin falls. Après une courte marche au milieu d'une impressionnante végétation, on arrive au niveau d'un bassin avec une cascade. On peut se baigner alors on en profite !

On roule au milieu des arbres !

1er arrêt et une petite marche

Baignade au pied d'une cascade

Mlle E a grimpé à l'arbre puis elle a sauté dans le bassin !




Puis on repart et on fait différents arrêts pour avoir de magnifiques points de vue. Le tout au milieu de plantes plus exotiques les unes que les autres.

La route est magnifique à chaque tournant



Parfois on est totalement sous les arbres

Vue depuis Kaumahina State Wayside. On en profite pour pique-niquer.


Il fait très beau du côté de l'océan

Mais il pleut à l'intérieur de l'île.



Pua'a Ka'a State wayside (bizarrement, j'ai eu beaucoup de mal à retenir les noms de nos visites !)


Une orchidée

Une autre


Un oiseau du paradis

Vers la fin de la route, on arrive au niveau du Kahanu garden, un jardin reconnu national historic landmark. On y trouve des plantes natives utilisées par les Polynésiens, un ancien temple ainsi que les restes d'un village (avec la reconstitution d'un abri à bâteau). 
C'est encore une fois superbe et dans un cadre très reposant.
Les enfants peuvent courir partout sans danger sauf à côté des cocotiers car les noix peuvent tomber !

Il faut prendre un chemin en terre pour se rendre au jardin

Un bananier avec encore quelques bananes

L'emplacement de l'ancien village.

Une partie est cultivée avec les plantes comestibles de l'île.

L'ancien temple et les nuages côté terre

Des plantes envahissantes sur des palmiers et le ciel bleu côté océan

L'ancien temple


Ce grattoir servait certaines pour aiguiser les couteaux.

L'abri de bateau reconstitué
  



L'ancien temple : quand on connait la taille d 'un palmier, on se rend compte à quel point ce temple était immense.


Attention aux chutes de noix de coco !



Notre dernier arrêt se trouve quelques kilomètres plus loin : Wai'anapanapa State Park. C'est une plage de sable noir.
On ne peut pas s'y baigner avec des enfants car les courants sont trop forts mais le sable noir vaut à lui seul le déplacement.







Le soir, nous dormons à Hana, un petit village où il n'y a.... rien !

Un avocatier qui poussait comme de la mauvaise herbe dans le jardin de notre AirBnb

On a vu plusieurs fois ces superbes araignées qui brillaient comme de l'or


Le lendemain, nous retournons vers notre hôtel en empruntant la même route : on ne peut pas faire le tour de l'île. Cette fois, il pleut pas mal. On fait cependant un pause à Ke'Anae au milieu du chemin : les virages nous donnent plus ou plus la nausée.

La route était bien trempée !

Et la mer déchaînée.

Déco d'arbre plutôt originale



On prend également le temps de voir les arbres colorés les long de la route.

Les rainbow trees....

...sont des eucalyptus....

.... Leur couleur est naturelle....

...Mais ils ont été introduits par l'homme....

Et il s'agit d'une espèce invasive.



Pour finir, on s'arrête le midi pour manger à Paia. C'est une petite ville de surfeur avec de nombreuses boutiques colorées.







Cette route est vraiment incroyable. C'est une des choses à faire en allant à Maui. 
Certains la font en une journée mais pour vraiment profiter, il vaut mieux dormir à Hana.

Mes photos ne peuvent pas rendre compte de la beauté du paysage. Mais de les revoir me donne envie de repartir !