Menu

02 octobre 2017

A l'école, évaluer les enfants sur leur progrès dans l'année

Cette année, l'école de mes filles met en place un système d'évaluation pour les CP et les CE1.

C'est un système qui évalue les enfants en anglais en lecture et en mathématiques.

Les élèves sont jugés une 1ère fois en début d'année et une deuxième fois en fin d'année.
L'évaluation se fait sur ordinateur et la difficulté des questions va croissante. Ainsi il n'y a pas de fin et le test se termine pour tout le monde en même temps.

Les résultats du 1er test nous sont parvenus par mail. On peut y voir les notes obtenus pour notre enfant, la moyenne de l'école et la moyenne nationale.

Je savais que Mlle E aurait un niveau inférieur à celui de l'école : contrairement à la plupart de ses copains, elle fait parti de ceux qui apprendre l'anglais depuis le moins longtemps et surtout elle préfère largement le français à l'anglais.
Malgré tout je suis impressionnée car elle est bien au dessus de la moyenne nationale.



J'attends maintenant de voir ses résultats en fin d'années. C'est surtout eux qui seront importants pour voir si elle a bien progressé.

26 septembre 2017

On a marché sous la terre : Lava Beds National Monument

Après avoir visité Crater Lake, nous avons passé notre dernière nuit dans l’État de l'Oregon avant de retourner en Californie.

Nous avons pris la route pour nous rendre à Lava Beds National Monument.

Bien que faisant partie de Lava Beds, notre 1er arrêt est dissocié de la partie principale du parc. Il se trouve au Nord : d'anciens pétroglyphes amérindiens sont visibles le long d'une falaise. 

 
Au départ on n'a pas vu où étaient les pictogrammes

Mais en se rapprochant, il y en a plein comme ce "bonhomme"



Malheureusement des personnes s'amusaient à faire des graffitis donc les pictogrammes sont désormais derrière ce grillage.


Nous sommes ensuite allés en direction du Visitor Center.
Le long de la route, on traverse des champs de lave où les tuniques bleues et les amérindiens se sont livrés un guerre farouche.
 
D'anciennes coulées de lave à perte de vue


Par endroit la végétation a repris ses droits.


Lava Beds National Park, c'est un parc volcanique où les anciennes coulées de lave ont formé des tubes . On peut randonner dans ces tubes mais pour ça, il faut montrer patte blanche aux rangers : il y a des chauves-souris dans les caves. Une sévère maladie touche les chauves-souris à l'Est de États-Unis et afin de ne pas contaminer les chauves-souris à l'Ouest, il faut certifier ne pas avoir visité de grottes à l'Est auparavant.

Notre permis de visiter à laisser sur le tableau de bord


On parcourt en 1er la grotte à côté du Visitor Center. C'est la seule qui est éclairée à l'intérieur et qui comporte des explications.





Un petit retour au Visitor Center permet aux filles de devenir une nouvel fois Junior Ranger après avoir compléter leur livret.


Puis on prend la voiture pour découvrir de nouveaux tubes de lave : il y en a de différentes difficultés et de différentes longueurs.
A l'intérieur des caves, il n'y a aucune lumière. Il faut donc emporter des lampes pour explorer les grottes.
Nous commençons par la "golden dome cave" : le plafond est doré grâce à une bactérie. Ce tube est en forme de 8 et il faut bien faire attention à ne pas se perdre dans le noir !


C'était encore plus impressionnant en vrai mais on n'avait pas pris de trépied et pour faire des photos avec si peu de lumière, c'était très compliqué.

On avait tous une lampe frontale sauf Mlle S : indispensable pour se repérer dans le noir


On a ensuite parcouru d'autres grottes de la plus courte (quelques centaines de mètres) à la plus longue (environ 1km dans le noir !).

La descente est à chaque fois abrupte



Parfois le tube est aménagé pour pouvoir passé

Mais parfois il faut ramper !

Apercevoir la lumière de sortie est toujours un soulagement
 
Sans lumière, impossible d'avancer. Ils vendent d'ailleurs des lampes au Visitor Center



Par endroit les tubes se sont effondrés et forment des puits de lumière



Le dernier tube de lave dans le noir que l'on est fait est particulier car la température au fond est toujours autour de 0°C et qu'il y a de l'eau gelée en permanence. 

L'explication de l'eau gelée

Ça descend bien !

A l'entrée du tube, on a du remettre les pulls
Le plafond était vraiment très particulier.

On a vu très peu de glace car elle est actuellement protégée par une grille donc je vous montre une photo de la sortie de la grotte.


Enfin une dernière balade nous a amené jusqu'à 2 cavernes avec des pictogrammes amérindiens.
 


"Sisters forever" leur devise des vacances...

American Pika : il a posé un moment avant de partir
 
Pictogrammes peints

Le ciel était magnifique : un orage se préparait et donnait des couleurs superbes

Ce pictogramme, on a eu du mal à le trouver ! On aperçoit encore les couleurs noirs

Après avoir marché presque 10 km dans la journée (à 4 ans), Mlle S s'est sentie fatiguée.

Ce parc est réellement extraordinaire bien que peu connu. 
Il y a vraiment très peu de visiteurs. L'ambiance est extra car dans le noir ça donne un côté mystérieux et les gens sont détendus (pas de portables, ça passe pas !).
Si vous passez pas loin, n'hésitez pas !

La globalité de notre road trip : ici


22 septembre 2017

Ne plus voir les différences - Daily routine

Depuis quelques temps maintenant, j'ai du mal à vous parler de la vie aux États-Unis.

Pourquoi ?
Tout simplement parce que c'est mon quotidien, ma vie au jour le jour.

Ainsi je ne suis plus surprise par la taille des routes, le camion poubelle ou les gens en pyjama dans les magasins.
Je vis dans un décor de série télé sauf que c'est la vraie vie, MA vie. Tous ces petits détails que nos visiteurs remarquent au 1er coup d’œil, je ne les vois plus.

Entendre les filles parler franglais, réfléchir à mes tournures de phrases avant d'aller à la poste, chercher du vocabulaire avant d'aller chez le médecin, c'est mon quotidien. 

Daily routine


Il n'y a rien de nouveau non plus du côté de l'école des filles car elles sont à la même que l'an dernier (pour la 1ère fois depuis qu'on est arrivé ici !).
Je pourrai vous parler de leur progrès mais on est encore un peu tôt dans l'année.

Les courses au Mall, les restaurants de tous les pays, les randonnées entre copines, les soirées paint nite, il n'y a rien de bien nouveau dans ma vie en ce moment.

Alors je vous parle de mes voyages, des magnifiques paysages que l'on peut voir et des superbes lieux visités. Mais ce n'est pas ce qui vous intéresse le plus. Ce qui vous plait, c'est de pouvoir comparer ma vie ici à la votre en France. Je n'ai malheureusement plus grand chose à vous raconter là dessus.

J'ai bien encore quelques articles de prévus mais ils ne seront plus aussi présents. 
J'espère juste que vous continuerez à être fidèle au poste !

18 septembre 2017

Crater Lake : l'eau bleue du plus connu des National Park de l'Oregon

Lors du 3ème jour de notre road trip, nous avons été voir le plus connu des parcs nationaux de l'Oregon : Crater Lake.

Il s'agit d'un ancien volcan dont le cratère s'est effondré et a été rempli pour former un lac.

Notre 1er arrêt est comme toujours le Visitor Center. Les rangers donnent toujours de bons conseils pour les randonnées et sur les conditions du parc.
On fait bien de s'y arrêter car une partie de la route est fermée à cause des incendie. On peut normalement faire le tour du lac mais pas ce jour là.



Le ranger nous conseille de grimper au sommet du Garfield Peak afin d'avoir une belle vue sur le lac et Wizard Island, l'île située au milieu. Il nous précise que dans la journée les fumées de l'incendie vont recouvrir le lac et qu'on ne verra plus rien.

On se rapproche du début de la balade en voiture puis c'est parti pour notre 1ère grosse rando du road trip.
On longe le lac avec une très jolie vue avant d'attaquer les choses sérieuses et de monter jusqu'au pic.




Durant la montée, on voit de la neige. A la 1ère plaque accessible, Mlle E s'arrête pour pouvoir jouer. Ce n'était pas la peine car un peu plus loin sur le chemin, on est obligé de traverser la neige : il y en a encore beaucoup ! (Il n'y a que des photos de Mlle E car Mlle S dormait dans le dos de sont papa)











Arrivé tout en haut, la vue est incroyable. L'eau du lac est d'un bleu profond qu'on ne retrouve  que rarement, des milliers de papillons volent autour de nous, le vert des sapins tranchent sur les plaques de neige restantes. 






La descente se fait très rapidement mis à part la grosse plaque de neige où tout le monde termine sur les fesses !




Quand on arrive en bas, la fumée des incendies a recouvert le lac et on n'y voit plus rien.
On en profite pour compléter le Junior Ranger book et faire une petite activité avec les filles qui sont ravies de se retrouver avec un badge et un patch du parc.


On aperçoit à peine Wizard Island



On retourne ensuite à la voiture pour profiter de 3 autres points de vue : 2 nous rapprochent du Phantom Ship, cette toute petite île située sur le côté du lac.





Une petite cascade entre 2 points de vue


Au dernier point de vue, on peut voir que des orages ont commencé de l'autre côté du volcan.



On rejoint ensuite notre hôtel avant de manger dans une brasserie très sympa.




La globalité de notre road-trip : ici