Menu

29 mai 2015

Lac Tahoe : Sand Harbor et le Nevada

Après avoir crapahuté dans Emerald Bay, nous avons repris la voiture en direction du Sud du Lac Tahoe.
Nous sommes passés par la ville la plus importante du bord du lac : South Lake Tahoe. Ville ultra touristique qui n'a pas d'âme, on ne s'est pas arrêté.

Au loin la montagne fait oublier la ville.

Accolée à cette ville, on trouve un autre ville : Stateline. Elle porte bien son nom car c'est la frontière entre deux états : entre la Californie et le Nevada.
Nous avons donc été dans un autre état !


Le panneau qui indique la limite Californie/Nevada : pas très folichon !

Il faut savoir que les jeux d'argent sont interdits en Californie et autorisés au Nevada (Las Vegas est d'ailleurs situé dans le Nevada). Ainsi dès qu'on franchit la route qui sépare les 2 états, on est entouré de casinos !

Les grands immeubles sont les casinos qui marquent la frontière.


On a ensuite continué le tour du lac. On est passé à côté de Zephyr cove : c'est sur cette plage qu'on peut embarquer pour une ballade en bateau à aube comme je vous ai montré au niveau d'Emerald Bay.



Le temps devient menaçant. On passe sous un tunnel creusé dans la falaise.



Un petit peu plus loin, il y a un State Park : Sand Harbor. Nous ne sommes pas résidents du Nevada donc l'entrée est de 12 dollars (10 pour les habitants du Nevada). On se gare et là il se met à pleuvoir.....  On va donc faire un petit tour au Visitor Center le temps que ça se calme.
Quand on sort, il ne pleut plus et il se met à faire beau.


Sand Habor au premier plan et les montagnes au fond : paysage de rêve !


 
Reconstitution du lac Tahoe au Visitor Center.

Un ours empaillé comme on pourrait en rencontrer en vrai.


On va passer un moment hors du temps à jouer sur le sable au soleil alors qu'autour de nous il pleut et il y a de l'orage dans les montagnes.
Quelques personnes tentent même de se baigner mais l'eau est vraiment trop froide.

Un temps très menaçant dans le lointain.

 
Le soleil juste au dessus de nos têtes.


Les bouées rouges comme dans "Alerte à Malibu" (et oui j'ai beaucoup regardé petite...)

Depuis le temps que je voulais prendre en photo les cabines de sauvetage

Contrairement à Emerald Bay où le sable est noirâtre et collant (trop de bateaux/touristes ?), celui de Sand Harbor est très clair et tiède comme il faut.



On finit par le tour de la dune de sable qui donne le nom à la plage.
Un super moment où les filles ont pu se défouler après la voiture.

Le petit tour à faire sur la dune se fait sur le chemin en bois pour éviter de l'abimer.

Le "havre" (Harbor).

Il pleut bien dans le reste du lac.



Il y a des panneaux explicatifs tout le long du chemin (forcément, j'ai pris en photo celui-là....)

Un rocher-fesse.



Les eaux du lac sont vraiment très claires.



On ne peut pas ramasser les pommes de pin.

Un petit écureuil vient dire bonjour à Mlle E sur le parking.




On est ensuite reparti direction Squaw valley : on a donc refranchi la frontière et nous sommes retourné en Californie.

Le panneau de la frontière Californienne est quand même plus classe non ?

On a mangé dans un restaurant Irlandais. C'était très bon et ça fait plaisir de manger des plats un minimum cuisinés. Puis nous sommes rentrés participer à 20 000 lieux sous les draps...


Purée avec des petits légumes et de la viande de boeuf et de mouton : miam !

On est bien dans un restaurant Irlandais !

Le décompte avant la prochaines St Patrick.

Cordes à vendre ????

Et oui des cordes de pendus ! Sympa le mélange Amérique/Irlande !


6 commentaires:

  1. La balade était vraiment belle.
    mjo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était surtout inattendu : un super endroit, du soleil au dessus de nous alors qu'il pleut ailleurs, bref, c'était top !

      Supprimer
  2. Trop belle cette plage !
    Le côté avec les rochers est vraiment magnifique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut que tu y aille, tu vas y faire de super photos ! Mais là avec la lumière qu'il y avait, j'ai regretté de ne pas plus m'y connaitre. C'était trop beau.

      Supprimer
  3. Toute cette nature me fait rêver...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est l'avantage des US, il y a de magnifiques espaces naturels partout.

      Supprimer